Le plastique et le zéro déchet

Le plastique : quel lien avec le zéro déchet ?

J’ai entendu à plusieurs reprises « mais le plastique ça se recycle donc pourquoi t’embêter ? »

Je vous donne ici quelques chiffres et comparatifs au sujet du plastique d’une manière assez générale. Si cela vous intéresse, vous pourrez trouver une multitude d’informations sans aller chercher bien loin.

le plastique ne fait pas bon ménage avec le zéro déchet

Voici quelques faits et comparatifs sur le plastique :

 

  • Le plastique représente seulement 11% de tous nos déchets ménagers.

 

  • Nous jetons par personne et par an l’équivalent de 68kg de plastiques en France (la moyenne mondiale est de 40kg par personne et par an) : c’est l’équivalent de 193 bouteilles en plastique de 1,5L soient plus de 59 m de bouteilles empilées : un immeuble de 20 étages, PAR PERSONNE ET PAR AN !

 

  • Seuls 22% des déchets plastiques sont recyclés en France.

 

  • En 2010, 275 millions de tonnes de déchets plastiques ont été générés par 192 pays côtiers : 27 227 Tours Eiffel ou 550 tours Burj Khalifa (la plus haute tour du monde à Dubaï).

 

  • 1déchet plastique, une vie insalubre50 millions de tonnes de déchet plastiques sont rejetés dans les océans (62% d’emballages) : 1 camion poubelle de déchet plastique par minutes dans les océans (source ici)

 

  • 8 millions de tonnes de déchets plastiques sont retrouvés sur les plages chaque année : 792 Tours Eiffel

 

  • Les plastiques de nos emballages mettent 100 à 200 ans, voire plus, à se dégrader en micro puis nanoparticules. À cette taille, ces particules se répandent très rapidement dans l’environnement mais aussi dans les organismes vivants. Les effets sont encore peu connus bien que ces particules aient déjà été repérées dans l’eau potable(72% de l’eau du robinet est contaminée en France), le sel, le miel, les produits de la mer. Voir ici et .

 

  • Le septième continent (zone d’accumulation de plastiques dans les océans) représente en surface 6 fois celle de la France (métropole : 551 500 km²) : 3 309 000 km² soit la mer Méditérannée + un peu moins d’ 1/3 de sa surface ou l’équivalent de ça (en rouge) : représentation de la surface du septième continent

Inutile de vous expliquer à quel point le plastique n’est pas digeste pour la faune et la flore.

 

Conclusion :

Vous l’aurez compris, sans même abordé le sujet plus ou moins controversé de l’impact sur la santé, le plastique même recyclé n’est pas un matériaux sûr pour notre environnement. Même si des solutions existent afin de le remplacer notamment par des plastiques plus écologiques, leur fabrication n’est pas toujours sans impact sur l’environnement et leur élimination n’est pas non plus sous contrôle à 100%. (voir ici)

Au jour d’aujourd’hui le recyclage n’est pas 100% au point. Il est donc nécessaire de trouver des solutions à notre échelle afin que notre belle planète bleu ne devienne pas une poubelle géante.

Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles quelqu’un peu s’intéresser au zéro déchet et se lancer dans cette démarche. Dans tous les cas cela mènera à des choix plus responsables.

 

Sources :

actu-environnement

sciencemag

consoglobe

The conversation

latribune

nouvelobs

ecoconso

 

Cette page peut vous intéresser :

Les dangers du sable

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *